Wiki L'Attaque des Titans
Advertisement
Wiki L'Attaque des Titans


Notre créateur aime la diversité, il ne nous a donc pas tous fait identiques. Voilà pourquoi, vous, le peuple d'Ymir avez la capacité de vous changer en titans. Tous autant que nous sommes existons tels qu'il nous a voulus[1].

— Onyankopon répondant à Sasha au sujet de sa couleur de peau

Onyankopon (japonais : オニャンコポン Onyankopon?) est un Mercenaires Anti-Mahr et un membre associé du Bataillon d'exploration en tant que pilote. Lors de sa première apparition pendant la Bataille de Revelio, il conduit le dirigeable du Bataillon aux côtés d'Hansi Zoe et d'Armin Arlelt. On apprend plus tard qu'il est l'un des Mercenaires Anti-Mahr, dévoué à la cause Eldienne.

Apparence[]

Onyankopon est un homme a priori de taille moyenne, à la peau relativement sombre, avec une coupe de cheveux standard de militaire. Il est vêtu d'un uniforme assez similaire à celui des Guerriers de Mahr, mais avec deux bandes noires qui longent le torse.

Personnalité[]

Onyankopon est dévoué à la cause Eldienne, comme le montre son alliance avec le Bataillon d'exploration. Il montre également une croyance envers un Dieu qui aurait créé le monde, qu'il appelle "le créateur"[1].

Patient et calme, c'est lui qui expliqua aux Eldiens le principe du port, qui n'avaient jusque-là aucune idée de ce concept.[2]

En réalité sa personnalité s'avère plus complexe au fil de l'histoire. Il est montré qu'il a agit avant tout pour libérer son pays de l'emprise de Mahr. Pour cela il n'hésite pas à trahir le Bataillon d'exploration après avoir feint d'être de leur côté alors qu'il est toujours resté fidèle à Jelena même après avoir appris qu'elle avait fait ingéré du Liquide cérébrospinal du Titan Bestial aux gradés de l'armée à leurs incus.

Cependant il n'en reste pas moins un brave, après avoir assisté à l'exécution sauvage par ce dernier d'un autre Mercenaires Anti-Mahr par Frock Vorster[3] celui-ci est le seul mercenaire à avoir refusé de prêter allégeance au nouvel empire d'Eldia proclamer par ce dernier ce qui lui vaut d'être condamné à mort en même temps que sa cheffe[4].

Histoire[]

Passé[]

Quand son pays fut envahi puis occupé par Mahr, le jeune homme fut enrôlé de force dans son armée. Il garda alors, à juste titre, un ressentiment contre Mahr. Plus tard, il rencontra Jelena, une autre soldat se disant dans le même cas. Plus tard, il fût dévoilé que cette dernière mentait et qu'elle était une Mahr ordinaire. Avec d'autres, ils levèrent un groupe secret luttant contre Mahr infiltré dans son armée, et parrainé par Sieg Jäger : les Mercenaires Anti-Mahr[2].

Années 851-854[]

En 851, Onyankopon faisait partie de la première flotte d'éclaireurs de Mahr sur la côte de Paradis. Après que son navire ait été piégé par le Bataillon d'exploration, il se mutina avec Jelena. La mutinerie se passa de la façon suivante : le navire était bloqué par le Titan Assaillant et tenu en joue par ses soldats. Le major Hansi qui avait pris en otage Nicolo, le cuisinier, leur demanda avec humour de se rendre. Le capitaine de l'équipage refusa net et s'apprêta à tirer sur cette dernière quand Jelena lui fît exploser le cervelle. À ce moment, Onyankopon profita du choc provoqué pour tenir en joue les autres matelots et leur ordonna de désarmer. Ils mirent au courant Hansi Zoe et Livaï Ackerman de la situation. Une coalition de pays, l'Alliance du Moyen-Orient, après avoir appris la nouvelle de la perte du Titan Colossal, avait déclaré la guerre à Mahr qui ne pouvait pas relancer tout de suite une opération contre eux. Cela leur donnait un répit. Ils leur apprirent aussi que leur chef n'était autre que le possesseur du Titan Bestial et que c'était lui qui les envoyait à eux. Jelena, Onyankopon et les autres Mercenaires Anti-Mahr aidèrent les Paradisiens à se développer, militairement en modernisant leurs armes, mais aussi civilement en construisant un port et un chemin de fer. Onyankopon fût le principal maître d'œuvre des chantiers, secondé par une équipe d'ingénieurs Mahr faite prisonnière des flottes d'éclaireurs suivantes, qui furent toutes interceptées par le Bataillon d'exploration[2].

En 853, Onyankopon servit de guide durant un séjour de l'Escouade tactique et du major Hansi sur le continent pendant lequel ils rencontrèrent Kiyomi Azumabito et assistèrent au discours du porte-parole d'une association pro-Eldienne lors d'un colloque international. Surtout, Eren leur faussa compagnie pour infiltrer l'armée de Mahr.

Arc des Mahrs[]

En 854, il participa à la Bataille de Revelio en tant que pilote de dirigeable. Armin repensa plus tard avec nostalgie à la rencontre du Bataillon avec Onyankopon et les Mercenaires Anti-Mahr, et l'espoir qu'ils avaient apporté à l'île. Un espoir de paix et de prospérité, victime à l'image de Sasha Braus de cette opération mortifère[2].

Arc du Retour à Paradis[]

Onyankopon et les autres mercenaires sont arrêtés par Dot Pixis. En effet, les autorités de Paradis les soupçonnent d'avoir fait rentrer les frères Jäger en contact.

Il est placé en résidence surveillée où il reçoit rapidement la visite de Hansi Zoe. Il lui fait part de son amertume quant au traitement que leur font subir les autorités de Paradis après avoir tant accompli main dans la main lors des 3 années précédentes. Hansi regrette, mais justifie l'acte en lui en expliquant la raison de leur arrestation : la rencontre secrète entre Jelena et Eren. Quand elle demande des informations sur sa cheffe, Onyankopon se confie à son tour au sujet de la personnalité d'extrémiste violente de Jelena que celle-ci ignorait. Lui racontant l'habitude qu'elle avait d'exécuter froidement devant son groupe d'une balle dans le crâne tous ceux qu'elle pensait capables de découvrir leur existence. Quand Hansi lui demande pourquoi Jelena avait montré une si belle personnalité à Paradis notamment son empathie pour les prisonniers Mahr, puisqu'elle avait insisté pour qu'on les laisse en vie. Onyankopon fit l'hypothèse qu'elle souhaitait racheter son passé cruel. Hansi lui fit confiance et l'invita même à les accompagner enquêter sur Jelena.

Lors de l'audition suite à l'attentat à mortel à la bombe contre le généralissime Daris Zackley, celle-ci prit sa défense quand lui et les autres volontaires furent soupçonnés. Affirmant que Onyankopon était avec eux et que les autres volontaires étaient prisonniers. Cela se vérifia bientôt, les coupables s'avérant être des Pro-Jägers infiltrés dans l'armée.

Suite à cela, ils se rendirent au restaurant où travaillaient Nicolo et Griez deux prisonnier Mahr. Hansi les soupçonne d'être complice de Jelena. Effectivement, plus tard Nicolo révèle qu'ils avaient servit précédemment aux gradés de l'armée sur les ordres de Jelena contenait très probablement le liquide cérébro-spinal de Sieg. Apprenant cela Hansi considéra Onyankopon avec colère pensant qu'il lui avait caché ça, celui-ci jura qu'il n'était au courant de rien de cela. Elle lui ordonna alors d'aller informer Armin Arlelt et Mikasa Ackerman des événements. Il est intercepté par Frock Vorster et un groupe de pro-Jäger prévenu par Griez de la présence du major Hansi et ses fidèles se trouvaient au restaurant. Ceux-ci les arrête tous.

Ils sont mis aux arrêts du quartier général militaire. Sauf lui qu'on revit au côté du Jelena venir les voir et Hansi partit mener Frock jusqu'à l'endroit où était retenu Sieg. Quand Jean le confronte, celui-ci assume la soutenir pleinement et justifie sa conduite indigne envers eux en leur faisant remarquer qu'ils les avaient trahi en premier en les laissant enfermés. Pas ailleurs, il affirme qu'on devrait les remercier d'avoir moderniser leur pays qui sans eux aurait encore un siècle de retard sur le reste du monde. Une autre confrontation éclate ensuite entre Griez et Nicolo à propos de Sasha. Griez encore conditionné par la propagande raciste de Mahr contre les Eldiens contrairement à Nicolo, juge l'amour que celui-ci portait à Sasha Braus contre-nature. Après à sa troisième insulte proférée contre Sasha alors qu'il s'apprêtait à dire qu'elle avait eu la mort qu'elle méritait, à leur horreur à tous ils virent Jelena lui faire sauter la cervelle sans avertissement, révélant la Jelena qu'avait décrit Onyankopon à Hansi. Il nettoya autour du cadavre avec un autre camarade présent et le mirent sur une civière. Après que Jelena ait exposé le véritable plan de Sieg aux prisonniers, il furent avertis par un soldat de la capture d'une intruse dans la forteresse. Il partit alors avec Jelena. Ils trouvèrent une mauvaise surprise, une Peak Finger confiante amenée sur le toit. Celle-ci tenta de piéger Eren pour le faire dévorer pas Porco Galliard sous forme du Titan Mâchoire qui s'était également infiltré et à leur grande horreur surgit ratant de peu Eren. S'en suivit l'arrivée d'une armée de dirigeables de Mahr venues capturer l'Originel et venger l'attaque de Paradis sur Revelio annonçant une nouvelle bataille sanglante, la Seconde Bataille de Shinganshina.

En pleine bataille, Onyankopon, devant la tournure critique que prenait le combat, libéra les soldats prisonniers des Pro-Jäger arrivé à la cellule de l'Escouade tactique, une fois libéré Conny Springer s'en prit à lui violemment. Celui-ci ne digérait pas sa précédente trahison, s'ajoutant à celles de Annie Leonhart, Bertolt Hoover, Reiner Braun et Eren Jäger, c'était pour lui celle de trop. Armin intervient pour calmer son ami. Onyankopon leur jura qu'il n'était ni au courant du vin, ni du projet de stérilisation de Jelena et Sieg Jäger. Qu'il n'aurait pas cautionné la dernière chose, les enfants étant l'avenir. Néanmoins, quand Jean Kirschtein souligna qu'il serait stupide d'aller aider Sieg et Eren sachant qu'ils veulent leur disparition alors Onyankopon prit position au contraire pour les aider de façon à activer Grand Terrassement pour anéantir les forces de la coalition international. Toutefois il précisa qu'ils s'opposeraient après à la seconde partie du plan, à savoir l'éradication douce. Après qu'Armin fit comprendre à ses camarades que jamais Eren n'accepterait cette partie là du plan ils acceptèrent. Seulement ils donnèrent comme condition qu'Onyankopon libère tout les prisonniers sans aucune exception.

Plus tard, lorsque les Titans de Sieg attaquèrent le quartier général de l'armée où il se trouvait avec les autre Mercenaires Anti-Mahr, il tenta de protéger Jelena. Celle-ci choquée que Sieg ait perdu le contrôle de la situation ou ne les protège plus restait près de la vitre sans se rendre compte qu'un des titans fonçait dessus. Ils furent sauvés par l'élimination des titans par un groupe de soldats sous les ordres de Jean. Après cela, il apprit par Jean qu'Eren avait activé le Grand Terrassement pour créer un génocide total de l'humanité du monde extérieur. Amère, il constata que son pays allait aussi être détruit et sa famille exterminée. Il fut interrompu par Frock, blessé à la tête, soutenu par Wim, qui annonça que les Mercenaires Anti-Mahr étaient tous en état d'arrestation.

Notes[]

  • Premier personnage noir ayant un rôle dans l'histoire de la série depuis sa création.
  • Nyame Nyankopon (ou Nyame) est un dieu suprême de la religion du peuple Akan, au Ghana. Il s'agit d'un dieu bienveillant, créateur, omniscient et omnipotent, ce qui renvoi au discours pieux d'Onyankopon qui fait référence à une divinité aux caractéristiques semblables.

Références[]


Navigation[]

Pro-Jäger
Eren Jäger Historia Reiss · Frock Vorster · Luise · Wim · Holger

Zulma · Phil · Olivier · Daz · Samuel Link-Jackson

Sieg Jäger Jelena · Nicolo · Onyankopon · Griez
Advertisement