Wiki L'Attaque des Titans
Advertisement
Wiki L'Attaque des Titans
Construction
Cette page est actuellement en pleine construction, veuillez-nous excuser de la potentielle gêne occasionnée.
Certaines informations peuvent alors s'en trouver difficilement accessibles ou lisibles, veuillez ne pas modifier la page sans concertation préalable. Merci de votre patience. N'hésitez pas à faire part aux travaux dans la page de discussion associée.



Le Coup d'État Pro-Jäger (japonais : イェーガー派 クーデター, Hepburn : Yēgā-ha Kūdetā?) est un évènement politico-militaire survenu en 854 ayant pour but de créer un Nouvel Empire Eldien (japonais : 新生エルディア帝国, Hepburn : Shinsei Erudia Teikoku?) et de porter les frères Jäger au rang de héros.

Prélude[]

Une fomentation de Sieg Jäger[]

En 850, à la suite de son Opération de Reconnaissance et du retour des deux guerriers survivants de l'infiltration sur Paradis, Sieg Jäger a découvert que le détenteur du Titan Originel n'était autre que son demi-frère, Eren Jäger.
Depuis cette annonce, le chef de l'Unité des Guerriers a eu la conviction de sortir son demi-frère de l'endoctrinement que leur père Grisha Jager lui avait fait subir pour en faire un allié précieux de son plan pour le monde et les Eldiens.[1] Ainsi, lorsque leurs chemins se sont croisés brièvement lors de la Bataille de Shiganshina, Sieg a affirmé à son demi-frère qu'il n'était pas son ennemi, malgré le fait qu'il était responsable de la mort de la grande majorité des soldats du Bataillon d'exploration.

Rencontre entre Sieg et Kiyomi

Rencontre entre Sieg et Kiyomi

Après l'échec final de l'Opération Île du Paradis, tandis que Mahr pris dans un conflit enclenché par l'Alliance du Moyen-Orient, Sieg fomente un plan visant à convaincre son demi-frère de le suivre dans son idéal.
La première étape vise à convaincre Heazul de renouer son alliance de jadis avec Paradis. Pour cela, il rencontre secrètement Kiyomi Azumabito dans un hangar. Il lui offre l'équipement de Manoeuvre Tridimensionnelle qu'il a pris à Mike Zacharias pour qu'elle en analyse le contenu, mais il lui apprend aussi qu'une descendante du Clan Azumabito vit toujours sur Paradis.[2]

Ensuite, Sieg donne l'ordre à ses Mercenaires Anti-Mahr de se rendre sur Paradis et de s'allier à son armée en exposant le plan qu'il avait ficelé, cela est accepté.
Ainsi, en 851, Jelena passe à l'action, menant une mutinerie à bord d'un navire de reconnaissance pour permettre le premier contact avec le Bataillon d'exploration.
[3] L'État-major de Paradis, bien que méfiant, accepte de collaborer, sans savoir qu'une cargaison de vin mahr contaminé par le Liquide cérébrospinal de Sieg se trouve à bord.

En 852, grâce à sa rencontre avec Kiyomi Azumabito, celle-ci accepte finalement de se rendre sur l'Île de Paradis afin d'y renouer des alliances militaires et commerciales, mais aussi pour y rencontrer sa filleule, Mikasa Ackerman.
Après cette rencontre, Paradis et Heazul ont noué une alliance, avec notamment la réunion d'Eren Jäger et de Sieg Jäger pour permettre l'utilisation d'un Grand Terrassement préventif.[2]

Rencontre entre Jelena et Eren Jäger[]

Rencontre Jelena-Eren

Réunion entre Eren et Jelena

En 853, lors de l'inauguration de la Ligne de chemin de fer de Trost, Eren et Jelena se rencontrent enfin en tête à tête. Durant cette entrevue, cette dernière explique alors à Eren la réelle nature du plan fomenté par son demi-frère.
Eren accepte de suivre ce plan, malgré une claire dissidence concernant le point principal, et permet à Frock Vorster de devenir son second et de commencer à former un groupe pour le soutenir, les Pro-Jäger.

Rencontre entre Eren Jäger et Sieg Jäger[]

En 853, Hansi Zoe et l'Escouade tactique se rendent pour la première fois sur le continent pour y découvrir la vie en dehors mes murs, mais surtout pour y rencontrer Kiyomi Azumabito afin de connaître les résultats de ses tentatives pour permettre le dialogue entre Paradis et d'autres pays du monde.
Dans ce but, ils se rendent au Colloque international, mais après cet évènement, Eren Jäger lance son plan.

Ainsi, le possesseur du Titan Assaillant s'infiltre au sein du contingent Eldien de l'Armée Mahr.
De ce fait, il participe à la guerre contre l'Alliance du Moyen-Orient et à son dénouement final de 854, la Bataille de la Forteresse de Slava.
Durant celle-ci, il s'est crevé l'œil et coupé l'une de ses jambes afin d'être hospitalisé.

Eren et Sieg parlant de leur accord

Eren et Sieg parlant de leur plan

Une fois à l'Hôpital de Revelio, les deux demi-frères se sont rencontrés enfin, discutant de leur plan et de diverses choses, se mettant notamment d'accord sur la manière de procéder pour permettre à Sieg de rejoindre Paradis.

Bataille de Revelio[]

Victoire eldiens

Soldats de Paradis célébrant leur victoire

La première bataille du Bataillon d'exploration hors de l'Île de Paradis a été l'acte fondateur du mouvement Pro-Jäger.
En effet, grâce à la victoire totale des forces de Paradis sur celles de Mahr, avec notamment la destruction partielle mais terrible de Revelio, la récupération de Sieg Jäger et l'obtention du Titan Marteau d'Armes, de nombreux insulaires se rallient à la cause d'Eren, étant vu comme étant le seul à pouvoir amener leur île à la victoire, renforçant la conviction des Pro-Jäger.

Arrestation d'Eren Jäger et révolte de la Population[]

En raison de son insubordination et de son infiltration sans l'accord de ses supérieurs, Eren Jäger est mis aux arrêts dès lors qu'il soit monté à l'intérieur du Dirigeable.[4]

Une fois de retour à Paradis, Eren est alors emprisonné, et son frère Sieg reclus dans la Forêt des Arbres Géants sous la surveillance d'une vingtaine de membres du bataillon sous le commandement du Caporal-Chef Livaï Ackerman.
[4]

Peu après, leur complice Jelena et les Mercenaires Anti-Mahr sont arrêtés par Dot Pixis après la découverte de leur rôle dans la décision d'Eren d'infiltrer Mahr.[5]

Toutefois, des soldats du Bataillon d'exploration, menés par Frock Vorster, font fuiter l'information auprès de la population.
Dès lors, un début de révolte a commencé à naître auprès de la population en raison de son désaccord avec la décision d'enfermer Eren Jäger. Cette révolte est notamment soutenue par Flegel Reeves et retranscrite par Pyré.[5]

En réponse, l'État-major de Paradis décide de mettre aux fers les responsables de la fuite, sans savoir que le plan des Pro-Jäger déjà en réalisation, et également qu'ils savaient leur projet d'éliminer Eren au détriment d'un membre des Brigades Spéciales qui aurait récupérer son titan.[5]

La foule tonne dans la cour donnant sur le bureau du Généralissime alors que celui-ci auditionne les jeunes gens issus des brigades sélectionnées par leur corps pour la succession du Titan Assaillant.

En ce lieu, dans ce contexte, va se jouer le premier acte du coup d'état de 854.

Déroulement[]

Attentat contre Daris Zackley[]

Les manifestations contre les décisions de l'Etat-major continuent devant le quartier général des armées de Paradis.
C'est dans ce contexte houleux qu'Armin et Mikasa obtiennent une entrevue avec le Généralissime Zackley afin de le convaincre de les laisser parler à Eren dans le but de le raisonner.
Durant cette rencontre, le chef des armées reste intransigeant sur son interdiction de visite à Eren.

Mikasa remarque alors le Fauteuil Spécial de Zackley, celui même qu'il avait utilisé sur son prédécesseur, Aurille, à la suite du Coup d'Etat de 850. Elle demande ce que c'est, ne l'ayant jamais vu à l'œuvre. Son supérieur reste évasif, parlant d'une vieillerie encombrante que des recrues viennent de déposer juste avant leur venue.

Tentant de profiter du rappel de cette période, Armin reprend sa plaidoirie, mais Zackley met un terme définitif à la conversation.

Explosion du bureau de Daris - Anime

Le bureau de Zackley explosant

Les deux membres du bataillon sortent du bureau, déçus.
Or, dans le couloir, ils croisent un groupe d'aspirants au Titan d'Eren. Sentant le danger, Mikasa a à peine le temps de se jeter sur Armin qu'une effroyable explosion a lieu dans le bureau qu'ils viennent tout juste de quitter.

Cadavre de Zackley

Cadavre du généralisime Zackley

Pendant ce temps, la foule amassée devant les grilles du bâtiment est témoin de l'explosion. Elle voit ainsi un corps être projeté dans les airs depuis le coeur des flammes, avant que celui-ci ne vienne s'écraser à ses pieds. Une fois à terre, elle peut identifier la victime, le généralissime dont le visage a été épargné, mais pas le reste de son corps qui a été pulvérisé.

Les soldats des Brigades Spéciales sont à pied d'œuvre pour éteindre l'incendie.

Sympatisants pro-Jäger exultant à l'assassinat de Zackley

Sympatisants pro-Jäger exultant à l'assassinat de Zackley

De son côté, Hitch Doris constate la mort de Daris Zackley, recouvre le corps et en informe ses deux amis rescapés de l'explosion.

Seulement, la foule est toujours présente. Un temps hébétée par la scène, celle-ci se met à exulter de la réussite de cet attentat.
Galvanisée, elle se met à scander le serment patriotique de Paradis, ancienne accroche du Bataillon d'exploration : « Sur le cœur ! »

Les soldats sont consternés par cette expression de joie.

Evasion des Pro-Jäger[]

Épisode 71

Eren se lançant sur la piste de Sieg

Profitant de l'agitation et de complicités de géôliers, les Pro-Jäger mis aux arrêts s'évadent de prison.
De ce fait, Eren Jäger finit par rejoindre Frock Vorster et son groupe conséquent de soldats afin de mener à bien leur plan, avec une priorité : Localiser Sieg.

Réactions de l'état-major[]

Quelques heures après l'attentat, l'État-major de Paradis se réunit. Roeg donne les conclusions de l'enquête menée sur les lieux du sinistre. C'est une bombe dissimulée dans le Fauteuil Spécial présent dans le bureau du Généralissime qui a coûté la vie de celui-ci, ainsi qu'à trois soldats.

Armin se rappelle que Zackley lui a dit que le fauteuil a été posé là par des recrues. Hors, il a reconnu des recrues de son corps d'armée partant précipitamment du site.

Les présumés terroristes portent donc les ailes de la liberté.

Tension dans l'armée

Pixis reprenant en main l'état-major

Quelques instants plus tard, l'État-major de Paradis, ayant appris l'évasion d'Eren, de Frock et de cent autres opposants, manque de se déchirer car les factions du Bataillon d'exploration et des Brigades Spéciales se rejettent la faute de la situation.
Pixis arrive à les faire revenir à la raison afin de faire barrage à ceux qu'ils appellent désormais officiellement les Pro-Jäger. Les surveillances sont renforcées autour de Sieg et d'Historia, et des négociations seront faites avec l'ennemi.

Arrestation d'Hansi Zoe et de l'Escouade Tactique[]

L'Escouade tactique menée par Hansi Zoe va enquêter sur Jelena qui les mène au restaurant où travaille Nicolo. Ils arrivent fort heureusement car ce le cuisinier a retrouvé deux pré-adolescents mahrs, Falco Gleis et Gaby Braun, et se trouve dans une rage vengeresse terrible vis-à-vis de la dernière qui est la meurtrière de Sasha Braus.

La situation se calme et Nicolo se laisse maitriser. Tandis que l'escouade tactique soigne les deux jeunes gens, Nicolo leur avoue que la bouteille de vin avec laquelle il venait de frappé Falco contenait du Liquide cérébrospinal de Sieg Jäger.

Attaque éclaire au vin piégé

Souvenir de Nicolo : Tranformation éclaire d'Eldiens en titans au seins d'une capitale ennemi

Jean Kirschtein commence alors à le violenter pour qu'il en dise plus. Il avoue alors en avoir livré aux gradés des Brigades Spéciales sur les ordres de Jelena. Devant le scepticisme de Jean, il raconte qu'une capitale ennemie avait été ravagée par ce procédé après une transformation collective en Titans. Hansi se rend compte qu'ils ont été dupés par Sieg sur la manière dont son pouvoir fonctionnait pour transformer les Eldiens en Titans.

Arrestation du Major Hansi

Arrestation du Major Hansi Zoe

C'est à ce moment que la faction d'Eren et de Frock arrive dans le restaurant, prévenue par Griez.
Sans attendre, Frock ordonne l'arrestation de tous les membres de l'escouade tactique présents dans la salle, mais aussi celle de Nicolo, de la Famille Braus et de Falco Gleis.

Dans le même temps, Eren se charge de Mikasa et Armin, et accessoirement de Gaby. Une confrontation terrible se produit durant laquelle apprend à ses amis qu'il n'était en rien manipulé par son demi-frère.
Durant cette discussion, Eren ne montre aucune sympathie à l'égard de ses deux grands amis, allant même jusqu'à insulter Mikasa. À cela, Armin se laisse emporter par ses émotions et frappe violement Eren. Les deux possesseurs d'un Titan primordial se battent, et très rapidement, Eren parvient facilement à prendre le dessus sur Armin, le tout devant une Mikasa déchirée par tout cette scène et une Gaby choquée par la tournure des évènements.
Finalement, Eren appelle ses subordonnés et met les trois aux arrêts.

Toutes les personnes en état d'arrestation sont alors menées au District de Shiganshina.

Révolte et contrôle de l'armée par les Pro-Jäger[]

Malgré les lourdes pertes de l'État-major de Paradis, le Coup d'Etat n'est pas encore concrétisé. Pixis qui a compris que les personnes en face de lui iront au bout, ne compte pas les laisser gagner.

La négociation est le discours officiel de Pixis pour éviter de nouvelles fuites, mais officieusement, il compte toujours appliquer le plan de Daris Zackley à qui il a succédé. Sauf que cette fois, il compte y associer le bataillon, plus précisément le Caporal-Chef dont le groupe de surveillance de Sieg qu'il dirige en ce moment est très hostile à Eren.

Pluie de titans

L'escorte de Sieg étant changé en titans

Tout en finissant de peaufiner le piège contre Eren qui est censé se refermer sur lui lorsqu'il sera mené à Sieg par son intermédiaire, il sollicite Livaï Ackerman en lui envoyant un courrier. Ce dernier après en avoir pris connaissance en est mortifié.

Le Caporal-Chef contre tout attente décide directement de neutraliser Sieg, le cerveau présumé des évènements.
Or, celui-ci a anticipé les noires intentions de Livaï à son égard. Il pousse alors son cri qui transforme les trente autres soldats en Titans.

Ce cri est ressenti par les membres de l'État-major de Paradis ayant bu le vin chargé de Liquide cérébrospinal. C'est le signal pour tous les Pro-Jäger et sympathisants. Les officiers avertis retournent leurs armes contre leurs supérieurs.
Mis devant le fait accompli, l'État-major de Paradis est obligé de se rendre.

Officier des brigades spéciales recevant le brassard noir

Un officier des Brigades spéciales marqué du brassard noir

Les Officiers de l'État-major de Paradis sont ainsi menés à la Forteresse de Shiganshina. Un système de brassards apparaît alors au sein de l'armée.

Repas de la revanche[]

Un Pixis vaincu face à une Jelena triomphante

Un Pixis vaincu face à une Jelena triomphante

À la suite de cette révolte totale, les Mercenaires Anti-Mahr et Pro-Jäger s'offrent un repas de la revanche auquel Pixis est obligé de participer, promesse que Jelena lui avait faite en cette occasion.
Malgré sa défaite, Pixis fait état de cette trahison auprès de Jelena, du fait qu'ils leur avaient fait boire du vin contaminé avant de les "marquer" avec un brassard, affirmant que ces méthodes ne sont guère différentes de celles de Mahr.

Jelena impitoyable avec Pixis

Jelena impitoyable face à Pixis

Les intéressés ne s'en montrent guère émus, en particulier Jelena qui le blâme d'avoir de les avoir rejetés en premier.
Ensuite, elle lui annonce la couleur sur son avenir à lui et à son état-major qui est bien sombre. Il est trop tard pour espérer de la clémence de leur part car ils ont tenté de trahir Sieg qui est le "Dieu rédempteur", alors ils doivent maintenant accepter leur juste châtiment.

Seconde Bataille de Shiganshina[]

Les cinq cent Pro-Jägers sont réunis au District de Shiganshina afin de finaliser leur œuvre. Mahr sort les crocs, son aviation envahit le district. Pris au dépourvu, ils doivent peu après libérer les trois prisonniers pour éviter une défaite totale à Paradis.

Transformation gradés de l'armée

L'état-major de Paradis étant transformé en Titan

Plus tard, dans le combat, Sieg Jäger arrive sous sa forme de Titan Bestial. Il détruit la flotte aérienne Mahr, mais il se fait sérieusement blesser. Acculé, il utilise son dernier recours, son cri.

Les militaires ayant ingurgité du Liquide cérébrospinal présents dans le District de Shiganshina se transforment alors.
Ensuite, sur un ordre de Sieg, ils chargent les troupes Mahr. Une fois que les troupes Mahrs sont décimées, ils se retournent contre les troupes Paradisiennes.

Liquidation des membres de l'état-Major de Paradis

L'état-major de Paradis se faisant liquider par leurs anciens subordonnés

Le Sergent instructeur Keith Shardiz qui faisait partie des prisonniers mais n'ayant pas ingurgité de vin empoisonné a l'idée de les attirer tous devant la Forteresse de Shiganshina. Ils sont là-bas mis à découvert. Jean Kirschtein et une poignée de combattants massacrent alors Dot Pixis avec tout l'État-major de Paradis, à la Lance Foudroyante et au Sabre en acier renforcé.

Les Pro-Jäger sont maintenant la seule autorité militaire de Paradis.

Mise au pas de la faction Mahr[]

Frock prenant le pouvoir

Frock se proclammant l'autorité absolu

Après avoir mis l'Armée de Paradis sous sa coupe et l'ayant purgée, les Pro-Jäger doivent se purger en leur propre sein. En effet, la faction issue de Mahr composée des Mercenaires Anti-Mahr et de Prisonniers Mahrs est furieuse de se voir trahir par Eren Jäger qui a finalement lancé le Grand Terrassement total afin de massacrer l'humanité hors des murs.
Par prévention d'une révolte, Frock les fait mettre provisoirement aux arrêts après avoir fait un exemple sur l'un d'entre eux, trop vindicatif, qu'il mutile en lui tirant dans la main puis le trucide tout en se proclamant désormais son autorité absolue sur l'ordre à Paradis en l'absence d'Eren.

Procès publique des chefs Mercenaires Anti-Mahr

Procès publique de figures des Mercenaires Anti-Mahr

Cet acte de terreur marche très efficacement. La faction Mahr se soumet entièrement, à l'exception de ses chefs Jelena et Onyankopon qui ne cachent pas leur mépris contre leurs anciens camarades. Leur exécution est planifiée le lendemain.
Après un simulacre de procès en haut de la tour de la forteresse, Frock les condamne au même sort que leur camarade qu'il a abattu la veille, mais ils sont exfiltrés à temps par le Titan Mâchoire.

Toutefois, un dernier groupe de personne cherche à endiguer les efforts d'Eren Jäger, et se doutant de la supercherie, Frock et ses hommes se rendent au Port de Paradis.

Bataille du Port de Paradis[]

Un dernier soubresaut de cet épique évènement a lieu au Port de Paradis. Les Pro-Jäger pour légitimer définitivement leur autorité séquestrent Kiyomi Azumabito pour avoir sa pleine coopération dans les développements technologiques futurs. Comme Jelena et Onyankopon, elle leur tient tête puis se fait exfiltrer à temps par l'Alliance qui s'est faite pour stopper Eren. Une nouvelle bataille éclate entre cette alliance et les Pro-Jäger. Ces derniers sont défaits, l'alliance s'échappe après les avoir presque tous annihilés.

Prise Finale du Pouvoir[]

Le lendemain de ce jour sombre, Frock et Eren sont tués successivement par Mikasa Ackerman qui avait joint l'Alliance. Malgré la perte de ses leaders et de son noyau historique, le coup d'état des Pro-Jäger aboutit. La reine Historia Reiss l'acte elle-même, le futur gouvernement sera désormais contrôlé par la faction des Pro-Jäger.

Conséquences[]

  • Le gouvernement est contrôlé par les Pro-Jäger
  • Paradis prend le patronyme de Nation eldienne
  • Armement massif de Paradis
  • Création d'une nouvelle armée moderne
  • Déroulement de parades militaires patriotiques
  • Nouvel oripeau militaire avec deux fusils en croix placés devant les Ailes de la liberté
  • Exil de l'Escouade tactique dans le Monde Extérieur, à l'exception de Mikasa

Auteurs du Coup d'Etat[]

Cibles du Coup d'Etat[]

Réaction de la population[]

La population ayant désigné Eren Jäger comme un héros, sa réaction à cette prise de pouvoir est plutôt positive. Elle a entendu le message qu'Eren a donné avant de partir faire le Grand Terrassement où il expliquait les raisons, et elle y adhère complétement.
Ainsi, des banquets en l'honneur des nouveaux hommes forts de leur nation sont organisés un petit peu partout sur le territoire notamment au District de Trost, faisant fi des milliers de Titans Colossaux qui se déplacent avec vacarme et tremblements.

Emeutes de Stonhess

Emeutes au District de Stohess

Toutefois, toute la population n'est pas à la fête.
En effet, en raison de la libération des Titans du Mur, l'effondrement des Murs a causé des dégâts conséquents sur les bâtiments situés à proximité.
Ainsi, de nombreuses personnes sont décédées sous les décombres, faisant naître un sentiment de colère auprès des proches des victimes, d'autant plus au District de Stohess, puisque les habitants ont encore en mémoire les dégâts causés par le combat de titan s'y étant déroulé en 850.

Leur colère se frotte au patriotisme exacerbé du reste de la population qui n'a perdu personne de cher dans les effondrements, et des bagarres violentes commencent à éclater entre les proches de victimes et les sympathisants à Eren Jäger.

Hitch ordonnant la répression des émeutes

Hitch ordonnant le chargement du matériel anti-émeutes

En réaction, Hitch et les autres Officiers de la division du District des Brigades Spéciales prennent la décision de faire charger le matériel anti-émeutes et mobiliser les brigades pour aller mater les troubles avant que la situation ne leur devienne ingérable.

Références[]


Navigation[]

Évènements
Discours de Willy Teyber Coup d'État Pro-Jäger Seconde Grande Réception
Événements
743 Création de Paradis
845 Opération Île du ParadisChute du Mur Maria
846 Opération de Reconquête du Mur Maria
849 34ème expédition Extra-Muros
850 49ème expédition Extra-Muros56ème expédition Extra-MurosBataille de Trost
Procès d'Eren Jäger57ème expédition Extra-MurosBataille de Stohess
Invasion du Mur RoseCoup d'ÉtatOpération: AubeSacre d'Historia Reiss
Bataille de ShiganshinaRemise des médailles
852 Grande Réception
853 Colloque international
854 Bataille de la Forteresse de SlavaFestival de RevelioDiscours de Willy Teyber
Bataille de RevelioCoup d'État Pro-JägerSeconde Bataille de ShiganshinaGrand Terrassement
Bataille du Port de ParadisBataille entre Ciel et Terre
857 Seconde Grande Réception
*Notes : les événements politiques apparaissent en vert
Advertisement