Wiki L'Attaque des Titans
Advertisement
Wiki L'Attaque des Titans
Reference
Cette page cite peu ses sources. Vous pouvez nous aider en la référençant mieux.
Le référencement des sources officielles est ce qui fait la légitimité d'un propos sur le wiki. Sans cela, chaque fait n'a que peu de valeur. Veuillez rester en accord avec le Manuel de Style et les consensus dans la page de discussion associée.


L'État-major de Paradis (japonais : 参謀のパラディ, Hepburn : Sanbō no paradi?) est un ensemble d'Officiers comprenant les plus hauts-gradés de l'Armée conseillant le Généralissime. Avant le Coup d'État de 850, l'État-major était sous les ordres du Gouvernement Royal (avec notamment le Ministre des Armées Gerald) mais il finit par le remplacer sous la dictature militaire dirigé officiellement par la Reine Historia Reiss.

De 850 à 854, l'État-major de Paradis est commandé par le Généralissime Daris Zackley, et les réunions sont présidées par la Reine Reiss. C'est ainsi qu'il prend la place de l'ancien Gouvernement du Roi Fritz.

Suite au Coup d'État Pro-Jäger qui eut au cours de l'année 854, la quasi-totalité de ses membres sont transformés en Titans suite à un cri de Sieg Jäger durant la Seconde Bataille de Shiganshina ayant ingurgités le vin mélangé au Liquide cérébrospinal. Ils ensuite devenus incontrôlables puis abattus par leurs subordonnés.

Section du Haut-Commandement[]

Section Royale (Avant le Coup d'État)[]

Daris Zackley et ses hommes se rebellant

La Section royale était dirigée par le Généralissime, lui-même directement sous l'autorité du Ministre des Armées et du Roi. Elle se composent des plus haut-gradés ainsi que des conseillés de confiance. Ses membres ont l'honneur de d'arborer la blason royal sur leurs uniformes militaires, au même titre que la Garde Royale. Le Haut-Commandement est chargé de commander l'entièreté de l'Armée, c'est à dire l'ensemble des ses Corps d'Armées. Ses dirigeants possèdent plusieurs pouvoirs importants :

Gouvernement Militaire (Après le Coup d'État)[]

État major gouvernement

Alors que le Coup d'état de 850, mené par le Généralissime Zackley ainsi que les Commandements du Bataillon d'exploration et de la Garnison, mit fin au régime du faux Roi Fritz et de son Gouvernement Royal, l'État-major de l'Armée prit les commandes du royaume, officiellement dirigé par la nouvelle Reine Historia Reiss. Ce nouveaux Gouvernement Militaire est composé du Généralissime, des Commandants de Corps d'Armée ainsi que de plusieurs conseillers notamment issus des Brigades Spéciales.

Suite au Coup d'État Pro-Jäger en 854, le second de l'Histoire de Paradis, le Gouvernement resta militaire mais était désormais sous l'autorité dictatoriale de la Milice des Pro-Jäger.

Sections des Corps d'Armée[]

Chaque Corps d'Armée dispose de son propre État-major, directement sous les ordres de son homonyme du Haut-commandement :

Section des Brigades Spéciales[]

Etat Major Brigades 854

État-major des Brigades spéciales en 854

Sous la direction du commandant des brigades spéciales, avant le putch de 850 elle a pouvoir réduit dans son propre service. En effet, une partie majeur, la Première Division, est totalement hors de son contrôle était sous les directement gérée par le gouvernement noble.

Suite au putch le service est épuré et l'état major régulier prend totalement la main. Il intègre le conseil royal. Néanmoins, discréditée, bien qu'elle y siège, sa ligne est tenue minoritaire.

La donne change après la Bataille de Revelio déclenché par Eren Jäger. Privé qui plut est à ce moment du plein soutient de la reine Historia Reiss, le Bataillon d'exploration qui pendant 4 années était le grand manitou de Paradis redevient un paria alors que les Brigades Spéciales regagne leur influence.

Section du Bataillon d'exploration[]

Etat major du bataillon 850

Etat-major du Bataillon d'exploration en 850

Elle est géré par le major, avant le putch de 850 elle est apolitique et se contente de gérer son service. Suite au putch dont elle est à l'origine qui a placé une reine issu de ses rangs elle tient la ligne directrice de la politique du nouveau pouvoir de Paradis en 850 et 854.

En 854, retournement, suite à la conjuration Jäger, bien que rester loyale au pouvoir elle est mis sur la touche après avoir la confiance du généralissime au profit de ses vieux rivaux des Brigades Spéciales. Soupçonnée d'en être complice étant donné qu'une bonne partie des effectifs affichent du bataillon affichent leur sympathie à la conjuration quand ils ne sont pas complice.

Section de la Garnison[]

Etat major Garnison 854

État-major de la Garnison en 854

Elle est géré par le commandant de la garnison, avant le putch de 850 elle est apolitique ce contentant de gérer son service.

Suite au putch auquel son soutient à assuré la réussite, elle tient un rôle d'arbitre entre le conflit idéologique entre Brigades Spéciales prônant le conservatisme et le Bataillon d'exploration poussant à aller de l'avant, et ses membres semblent partagé entre les arguments des deux.

Son Commandant Dot Pixis est par la suite au plus haut en dessous du Généralissime et le devint après la mort de Daris Zackley.

Réunions importantes[]

Références[]

Navigation[]

Armée de Paradis
Général-en-chef Daris Zackley
Les trois corps Bataillon d'exploration · Brigades Spéciales · Garnison
Major du Bataillon Keith Shardiz· Erwin Smith· Hansi Zoe· Armin Arlelt
Bataillon d'exploration Escouade tactique
Chef des brigades Naile Dork
Commandant de la garnison Dot Pixis
Autres Équipe 34 · Escouade de Hansi · Groupes de soutien
Lieux importants Quartier général d'investigationCaserne des Brigades Spéciales de Stohess
Advertisement